Vos questions au sujet de l'emploi au SPRB.

L'emploi au SPRB

La plupart des emplois du Service public régional de Bruxelles sont concentrés en deux endroits:

Par ailleurs, les deux entités suivantes sont décentralisées:

L’accessibilité est aisée grâce aux transports en commun se trouvant à moins d’une minute de chacun des bâtiments du Service public régional de Bruxelles.

Dans le secteur public, la voie d’accès principale reste le recrutement statutaire. Pour pouvoir être recruté en tant qu’agent statutaire, il est indispensable de réussir un examen oganisé par le Selor et le SPRB. Les agents statutaires sont soumis à un statut (Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 27 mars 2014 portant le statut administratif et pécuniaire des agents du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale). 

Dans certaines situations, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale peut également faire appel à du personnel contractuel (contrat à durée déterminée/indéterminée, contrat de remplacement, convention de premier emploi). Dans ce cas, c’est la législation du travail (loi du 3 juillet 1978) qui s’applique, et un contrat de travail, similaire à ce que l’on retrouve dans le secteur privé, est conclu entre le travailleur et l’employeur.

Les spécificités ?

Les agents statutaires :

  • sont soumis à un statut qui leur est imposé unilatéralement par l’Autorité. Ils sont recrutés selon les règles du concours par l’entremise du Selor (organisme indépendant de recrutement) ;
  • sont chargés d’assurer les missions permanentes de l’Administration et occupent à cet effet des emplois à titre définitif ;
  • peuvent, s’ils remplissent les conditions, bénéficier d’une carrière fonctionnelle de type barémique, obtenir des promotions ou recevoir des mandats à durée déterminée.
  • Il ne peut être mis fin à leurs fonctions que dans les cas prévus par la réglementation, comme la mise à la retraite, la démission volontaire, la révocation ou l’inaptitude professionnelle.

Les agents contractuels :

  • sont engagés par contrat ; celui-ci est établi sur base du consentement des deux parties, employeur public et personne engagée ; 
  • occupent des emplois à durée déterminée ou indéterminée ;
  • ne peuvent, contrairement aux agents statutaires, recevoir de promotion ni de mandat ; cependant, lorsqu’ils sont engagés pour remplir des tâches spécifiques, une carrière barémique leur est attribuée.

La plupart des emplois contractuels proposés par le Service public régional de Bruxelles sont des contrats à durée indéterminée (CDI).
Néanmoins, certains emplois sont pourvus via des contrats à durée déterminée (CDD).
Par exemple, le Service public régional de Bruxelles applique, dans un objectif d’intégration des jeunes de moins de 26 ans sur le marché du travail, les Conventions Premier Emploi.

La convention de premier emploi (CPE) est réservée, en vertu de dispositions légales, aux jeunes de moins de 26 ans.
Ce contrat, d’une durée limitée à un an (éventuellement renouvelable une fois) est destiné à permettre au jeune collaborateur d’acquérir une expérience professionnelle qui pourra ensuite être valorisée sur le marché du travail dans le cadre d’une future recherche d’emploi.
Des objectifs sont fixés en début de contrat, et régulièrement évalués afin d’apprécier la progression du jeune dans sa fonction.

Le Service public régional de Bruxelles est soucieux de promouvoir l’égalité d’accès (avant l'entrée en fonction), ainsi que le bien-être au travail et la santé de ses collaborateurs (une fois en poste), tout en veillant à leur égalité de traitement.

Dès la phase de sélection des candidats, des aménagements sont possibles. Des listes spécifiques sont par exemple prévues lors des sélections comparatives de Selor.

Par ailleurs, lors de l’entrée en fonction et à tout moment au cours de la carrière, toutes les demandes d’aménagement des conditions de travail sont analysées par les services compétents du Service public régional de Bruxelles dans le but de trouver des solutions adaptées et raisonnables qui favorisent la meilleure accessibilité possible aux personnes en situation de handicap.

Ces concepts sont définis par l’Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 27 mars 2014 portant le statut administratif et pécuniaire des agents du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale.

Les agents statutaires occupent les emplois de l’Administration nécessaires à l’exécution des tâches permanentes. Le nombre de ces emplois ainsi que leur répartition par niveau, par rang et par grade sont fixés par Arrêté du Gouvernement.

Les grands points du statut

Le recrutement doit permettre de rencontrer les besoins réels de l’Administration, d’où l’importance accordée à la procédure de sélection organisée à partir de descriptions de fonctions mettant en évidence les profils de compétence nécessaires pour l’accomplissement des tâches.
Le stage vise un double objectif : permettre aux personnes recrutées de s’adapter à leur nouveau milieu de travail au moyen, notamment, d’une formation et d’un suivi organisés par l’Administration. Et vérifier, d’autre part, les qualités professionnelles de ces personnes tout au long du stage. La carrière est organisée de manière à ce que chaque agent puisse évoluer et développer son potentiel avec de réelles possibilités de progression.
L’évaluation, si elle vise à améliorer les prestations, tend également à favoriser le dialogue entre les supérieurs et leurs agents. La formation et la communication contribuent à accroître le bien-être de chacun et à améliorer le fonctionnement des services.
La mobilité offre aux agents qui le souhaitent l’occasion de développer leur carrière et leurs compétences dans un autre service, voire dans un autre organisme de la Région.
Les congés, ainsi que différents régimes de temps de travail, ont été développés de manière à concilier davantage vie professionnelle et vie privée. Les traitements et les primes : les traitements varient selon le grade et l’ancienneté de l’agent ou sa position dans la carrière fonctionnelle. Certaines primes viennent compléter la rémunération.
Les anciennetés administratives et pécuniaires influent sur la carrière ainsi que sur la rémunération des agents. Vous pouvez consulter, ci-dessous, le texte intégral du statut :
Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 27 mars 2014 portant sur le statut administratif et pécuniaire des agents du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale.

Les cas dans lesquels du personnel peut être engagé :

soit pour satisfaire des besoins exceptionnels et temporaires pour permettre la mise en œuvre d’actions limitées dans le temps ou pour faire face à un surcroît de travail ;

soit pour remplir les fonctions dans des tâches auxiliaires et spécifiques suivantes :

  • travaux de nettoyage ou de service à la cafétéria ;
  • contrôleurs de taxis ;
  • attachés économiques et commerciaux ;
  • les infirmiers;
  • les prospecteurs commerciaux;
  • soit pour remplacer des agents en cas d’absence totale ou partielle.

Préavis

Lorsque les agents contractuels occupent des emplois à durée indéterminée, il peut être mis fin à leurs fonctions moyennant le respect d’un préavis, dont le montant et/ou la durée dépendent du nombre d’années de prestations effectuées et du montant de la rémunération.

Les grades

Les membres du personnel contractuel sont engagés à un grade de recrutement lorsqu’ils sont engagés pour des besoins exceptionnels ou temporaires ou pour des emplois auxiliaires ou de remplacement. Ils peuvent être engagés à d’autres grades s’ils remplissent des tâches spécifiques.

La carrière

Les agents contractuels, contrairement aux agents statutaires, ne peuvent bénéficier de la carrière fonctionnelle, des promotions ni des mandats, sauf lorsqu’ils sont engagés pour remplir des tâches spécifiques. Dans ce cas, une carrière barémique leur est attribuée.

Dispositions statutaires applicables

A quelques exceptions près et sous réserve des points précédents, les mêmes régimes de travail, de congé, d’interruption de carrière partielle ou totale, d’évaluation, de formation, de rémunération, de primes et d’ancienneté pécuniaire que ceux auxquels sont soumis les agents statutaires s’appliquent mutatis mutandis aux agents contractuels.

Les horaires de travail ont été adaptés pour mieux répondre aux besoins des personnes qui travaillent au Service public régional de Bruxelles : les journées comptent 7h36 de travail, mais sont composées de plages mobiles et de plages fixes. Concrètement, les agents arrivent entre 7h30 et 9h ; la pause-déjeuner peut être prise entre 11h45 et 14h ; les agents quittent le Ministère entre 16h et 18h. 

 35 jours de congé sont octroyés à tous les agents (36 après 5 années d’ancienneté et 37 après 10 années d’ancienneté).

La procédure de sélection

Selor est le Bureau de sélection de l’administration.
Vous pouvez vous adresser à Selor lorsque:

  • vous cherchez un emploi dans l’administration :
    Selor organise les sélections comparatives pour le Service public régional de Bruxelles dans le cadre des emplois statutaires.
  • vous voulez obtenir un certificat officiel de vos connaissances linguistiques.

Selor se situe Boulevard Simon Bolivard, 30 à 1000 Bruxelles.
Pour tout autre renseignement pratique, n’hésitez pas à consulter le site de Selor

Selor organise des sélections comparatives afin de pourvoir à un emploi statutaire.

La première étape de ces sélections consiste en un screening générique. Lors de celui-ci des compétences "génériques" sont testées (tests de raisonnement verbal, numérique, abstrait, de planification - organisation, de rapidité - précision, de vision spatiale, de compréhension technique, de compréhension de processus)

Si vous avez satisfait cette première épreuve, vous serez ensuite convié(e) à screening spécifique peut être constitué d'une épreuve informatisée et/ou d'un entretien de sélection.

Le screening spécifique est organisé par le Selor alors que les entretiens de sélection ont lieu au sein du SPRB.

Chaque année, le Service public régional de Bruxelles engage une quarantaine d’étudiants durant les mois de juillet et août. N’hésitez pas à consulter ce site en janvier/février afin de pouvoir compléter le formulaire de candidature dans les délais fixés (attention, l’appel à candidatures est ouvert pendant une durée relativement brève).

Vous êtes étudiant(e) à l’université ou en école supérieure et vous souhaitez effectuer votre stage au Service public régional de Bruxelles ? Contactez-nous via ce site afin d’analyser ensemble les possibilités pour ce faire.

Votre « rôle linguistique » correspond à la langue de votre dernier diplôme obtenu.
Exemple : vous avez un master en droit délivré par une université francophone? Vous êtes de rôle linguistique francophone
Si vous n’avez obtenu aucun diplôme, votre «rôle linguistique» correspond à la langue du dernier établissement scolaire fréquenté.
Exemple : vous avez interrompu vos études secondaires en 2e année (pas de diplôme) et fréquentiez une école néerlandophone?
Vous êtes de rôle linguistique néerlandophone.

Si vous possédez un certificat de bilinguisme du Selor (art. 7 ou art. 12), vous pouvez postuler aux offres néerlandophones et francophones.

A) Vous pouvez être pris en considération pour l’admission au niveau A si vous avez un des diplômes ou certificats suivants:
Diplômes de :

  • licencié ou master (études de 2ème cycle pour au moins 60 crédits)
  • docteur
  • pharmacien
  • agrégé
  • ingénieur (civil, agronome, chimiste et des industries agricoles, commercial, civil architecte, biologiste ou industriel)
  • médecin
  • dentiste
  • vétérinaire
  • agrégé de l’enseignement secondaire supérieur pour les sciences commerciales
  • licencié en sciences commerciales
  • licencié en sciences administratives
  • licencié traducteur ou interprète
  • licencié en sciences nautiques
  • licencié en communication appliquée
  • licencié en recherche et développement
  • architecte ou architecte d’intérieur
  • maître en musique ou en arts plastiques ou art dramatique ou en arts audio-visuels

délivrés par les universités belges ou par un établissement d’enseignement supérieur de type long.
Outre ces diplômes, les certificats délivrés à ceux qui ont terminé les études de la section polytechnique ou de la section «Toutes Armes» de l’Ecole royale militaire et qui peuvent porter le titre d’ingénieur civil ou celui de licencié (loi du 11 septembre 1933 sur la protection des titres de l’enseignement supérieur) sont également admis dans les administrations de la Région de Bruxelles-Capitale au «niveau A».

B) Vous pouvez être pris en considération pour l’admission au niveau B si vous avez un des diplômes ou certificats suivants :
Diplômes de

  • gradué de l’enseignement supérieur de type court et de plein exercice
  • bachelier (étude d’un cycle pour au moins 180 crédits)
  • candidature (cycle d’au moins 2 années d’études)
  • l’enseignement maritime du cycle supérieur (certificat ou brevet)
  • géomètre des mines ou de géomètre-expert immobilier
  • ingénieur technicien
  • conducteur civil
  • agrégé de l’enseignement secondaire inférieur, d’instituteur/institutrice primaire ou gardienne
  • section classée dans l’enseignement supérieur économique, paramédical, pédagogique ou agricole ou supérieur social de type court et de promotion sociale ou de l’enseignement artistique ou technique supérieur de 3ème, 2ème ou 1er degré

Outre ces diplômes, les certificats attestant la réussite des 2 premières années d’études de la section «Toutes Armes» ou de la section polytechnique de l’Ecole royale militaire sont également pris en compte pour l’admission au niveau B.

C) Vous pouvez être pris en considération pour l’admission au niveau C si vous avez un des diplômes, certificats ou brevets suivants :

  • certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS) ou diplôme d’aptitude à accéder à l’enseignement supérieur
  • brevet d’hospitalier(ère), d’assistant(e) en soins hospitaliers, ou d’infirmier(ère)
  • diplôme, certificat d’études ou attestation de fréquentation avec fruit de la sixième année d’enseignement général, technique artistique ou professionnel secondaire de plein exercice.
  • certificat, diplôme ou brevet d’enseignement maritime du cycle secondaire supérieur
  • diplôme d’une section appartenant au groupe commerce, administration et organisation d’un cours technique secondaire supérieur.

D et E) Aucun diplôme ou certificat d’études n’est requis pour avoir la possibilité d’être admis au niveau D ou E.

Vous pouvez retrouver les postes auxquels vous avez postulé dans votre historique

Dans le cadre de la procédure contractuelle, vous serez contacté(e) dès la clôture de la présélection des CV effectuée sur base de critères objectifs. Si vous êtes présélectionné(e), vous serez convié(e) à un entretien de sélection devant un jury.

Dans le cadre de la procédure statutaire, si vous êtes lauréat(e) du screening générique, vous serez convié(e) aux autres épreuves prévues pour la sélection.

Le SPRB

Non.

Le Service public régional de Bruxelles est une administration bilingue composée d’agents unilingues. Sauf cas particuliers (et sur la base d’une dérogation octroyée par la Commission permanente de Contrôle linguistique), la connaissance de la seconde langue nationale ne constitue donc pas un critère de sélection des nouveaux collaborateurs.
En pratique, les directions doivent être organisées de manière à pouvoir servir les citoyens des deux rôles linguistiques.
La collaboration au sein des services est basée sur le principe de convivialité, chacun ayant la possibilité de s’exprimer dans sa propre langue.

Le Service Public Régional de Bruxelles est le principal outil du Gouvernement bruxellois dans la mise en œuvre de sa politique.

Il est structuré en sept Administrations distinctes:

Bruxelles Coordination régionale encadre les six administrations compétentes dans des matières spécifiques (logement, emploi, mobilité, ...) et leur apporte un soutien en termes d’organisation et de gestion (ressources humaines, communication interne et externe, traduction, ...).

Le Service Social est une ASBL constituée et gérée par des représentants des trois organisations syndicales.

Son but est exclusivement de promouvoir de façon optimale la solidarité entre les collaborateurs du SPRB. Cette solidarité ne se manifeste pas seulement par des actions collectives, primes, interventions diverses et affiliation à une assurance hospitalisation, elle comporte également un volet qualitatif sous forme d'une assistance sociale individuelle. Vous pouvez donc vous adresser en pleine confiance pour toute question ou problème, au personnel compétent du service qui cherchera toujours, dans la mesure de ses possibilités et avec votre collaboration, à trouver une solution.

 

En tant que Service public, le Service public régional de Bruxelles défend les valeurs de respect, orientation client, excellence, intégrité et solidarité.

 

Respect

Considération et ouverture à l’autre, aux différences, à la diversité et à son environnement

  • Nous promouvons et menons une politique active de bien-être au travail, de diversité et d’égalité des chances ;
  • Nous promouvons le meilleur équilibre possible entre la vie professionnelle et la vie privée ;
  • Nous favorisons une culture d’organisation respectueuse de chacun et de l’environnement en privilégiant l’écoute et l’échange ;
  • Nous faisons preuve d’ouverture vers l’extérieur, notamment au regard de notre rôle de capitale belge et internationale.

Orientation client

Prise en compte des besoins et attentes des bénéficiaires des services à prester (collaborateurs SPRB, citoyens, entreprises, associations, gouvernement, personnes passant par Bruxelles ou y travaillant) afin de les satisfaire

  • Nous reconnaissons et anticipons les besoins des bénéficiaires des services assurés par le SPRB ;
  • Nous associons les citoyens et les collaborateurs aux décisions qui les concernent, dans la mesure du possible, nous recueillons et prenons en compte de manière régulière leur feed-back afin d’améliorer les prestations ;
  • Nous assurons une organisation et une gestion des ressources optimales pour garantir un service de qualité ;
  • Nous appliquons le principe d’égalité envers les bénéficiaires.

Excellence

Se dépasser, chercher à toujours faire mieux, améliorer en continu les pratiques de travail et la qualité des services

  • Nous développons une gestion par la qualité, en nous appuyant sur la stratégie et la planification, en valorisant les ressources humaines, en gérant les ressources avec efficience, en développant des partenariats et en mettant en place des systèmes de mesure de résultats et d’efficacité ;
  • Nous encourageons la remise en question régulière et l’amélioration continue des pratiques et des procédures ;
  • Nous stimulons la créativité et l’innovation par des démarches proactive et participatives, nous développons l’expertise pour devenir les meilleurs dans notre domaine ;
  • Nous assumons un rôle durable et notre responsabilité sociétale.

Intégrité

Garantir le respect des lois et des règles, la loyauté à l’égard de l’autorité, la neutralité et l’honnêteté

  • Nous garantissons une vision à long terme et la continuité du Service public ;
  • Nous prenons des décisions dans le respect des textes légaux et de la Déclaration gouvernementale ;
  • Nous respectons le principe d’intérêt général et nous prévenons et évitons toute discrimination ;
  • Nous garantissons la transparence et l’objectivité des décisions prises.

Solidarité

Favoriser la collaboration en vue d’atteindre les objectifs communs, encourager la complémentarité, faire preuve de partage et d’entraide

  • Nous favorisons la collaboration et le lien social en vue d’atteindre des objectifs communs et de partager une histoire commune ;
  • Nous développons le travail par projets et la transversalité ;
  • Nous assurons une image cohérente de l’institution dans l’ensemble de ses compé- tences ;
  • Nous mutualisons les efforts avec les autres organismes régionaux.